Projets d’Anciens

CERDI Alumni soutient des projets de développement portés par des anciens.

Le projet Flipflopi, porté par Victor Béguerie, a été élu projet de l’année 2019 !

Présentation du projet

Un million de bouteilles en plastique est consommé chaque minute dans le monde. Chaque année, ce sont plus de 500 billions de sacs en plastique jetables qui sont utilisés, parfois quelques secondes seulement. 50% du plastique produit est destiné à n’être utilisé qu’une seule fois. Chaque année, 8 millions de tonnes de plastique se retrouvent dans les océans dont 78% sont à usage unique. Si l’on ne fait rien, il y aura plus de plastique que de poissons (en poids) dans les océans d’ici 2050.

Face à cette catastrophe environnementale sans précédent, une équipe de bénévoles déterminés a décidé d’agir.

De 2016 à 2018, nous avons construit (sur fonds privés et grâce à une première campagne de crowdfunding) le premier bateau au monde entièrement en plastique recyclé. Nous voulions inspirer un changement d’une manière positive, nous avons donc décidé de recouvrir tout le bateau de tongs, le rendant ainsi multicolore et attrayant. Les tongs sont l’un des plus importants composants des déchets plastiques sur les plages du Kenya. Tout naturellement, nous avons nommé le bateau, Flipflopi (« flipflop » voulant dire tong en anglais).

Près de 10 tonnes de plastique et 30 000 tongs trouvées sur les plages kényanes ont été nécessaires pour construire ce prototype de 9 mètres de long. En septembre 2018, le Flipflopi se jeta à l’eau à Lamu, au Nord du Kenya.

Mais, bien sûr, le projet ne se résume pas à la construction d’un bateau en plastique. Le but du projet est d’initier, depuis l’Afrique, une révolution plastique à travers tout l’Océan Indien afin de contribuer au mouvement mondial contre le plastique à usage unique et d’impliquer les consommateurs de tout l’Océan Indien qui détiennent les clés de la santé future des océans.

Notre message est simple : le plastique à usage unique est un non-sens, le plastique mérite une seconde vie. Nous aspirons à un monde sans plastique à usage unique et nous souhaitons partager ce message auprès du plus grand nombre et le plus loin possible.

Le 24 janvier 2019, le Flipflopi se lança dans sa première expédition (sponsorisée par l’UNEP) de Lamu à Stone Town à Zanzibar. Tout au long des 580 kilomètres parcourus, l’équipe du projet :

  • organisa 8 évènements communautaires avec plus de 50 partenaires de la protection de l’environnement et de l’écotourisme ;
  • rencontra plus de 3000 enfants qui eurent la possibilité de monter sur le bateau et d’être sensibilisé à la pollution plastique dans les océans ;
  • mena plus de 50 ateliers de recyclage en utilisant des ressources disponibles localement pour donner une seconde vie aux bouteilles en plastique;
  • participa à 3 beach cleanups.

Suite au succès de l’expédition, le Flipflopi fut invité à l’Assemblé des Nations Unies sur l’Environnement qui se tint à Nairobi en Mars 2019 et durant laquelle il eut l’honneur de recevoir la visite du Président Uhuru Kenyatta.

Nous avons besoin de votre soutien

Le Flipflopi (9 mètres de long) permet de naviguer sur de courtes distances. Comme il l’a montré de Lamu à Zanzibar, il peut inspirer un grand nombre d’individus à repenser leur consommation de plastique. Mais il ne résoudra pas le problème du plastique sur les plages kényanes. En effet, le plastique dans les océans n’a pas de frontière et des tonnes de plastique provenant de tous les horizons continueront à s’échouer de Lamu à Wasini. Il est inutile de penser LOCAL si on veut lutter contre la pollution plastique dans les océans. Il est impératif de penser GLOBAL.

C’est pourquoi, nous avons besoin de vous pour construire un plus grand bateau (20 mètres de long), le Flipflopi Kubwa, (« kubwa » voulant dire grand en kiswahili), toujours entièrement en plastique recyclé trouvé sur les plages kényanes, capable de naviguer sur toutes les mers du monde. Ce bateau nous permettra de délivrer notre message dans tout l’Océan Indien et bien au-delà.

Pour soutenir le projet et afin de pouvoir collecter vos contributions, CERDI Alumni lance une campagne de crowdfunding:

https://www.helloasso.com/associations/cerdi-alumni/collectes/fliflopi

L’ancien

Victor Béguerie est entré en première année du Magistère du CERDI en 2004. Les problématiques environnementales dans les pays en développement ont toujours été au cœur de son engagement pour le développement. Après son stage de fin de Magistère au sein du département Environnement de l’ONUDI à Madagascar, Victor débute sa thèse en 2010 sous la direction de Catherine Araujo Bonjean et Martine Audibert. Il analyse l’impact de l’accès à l’énergie sur les conditions de vie des femmes et des enfants en milieu rural au Burkina Faso.

En 2015, à la suite de sa thèse, Victor travaille au sein du programme « Accès à l’électricité » de la FERDI. Il travaille sur un état des lieux des projets et initiatives d’électrification décentralisée dans les pays en développement. Il mène aussi, en collaboration avec l’ONG Electriciens Sans Frontières, une évaluation d’impact d’un projet d’électrification rurale à Madagascar (Café Lumière). A l’été 2017, après 13 ans passés en Auvergne, son envie de parcourir le monde et sa curiosité pour l’Asie Centrale furent trop grande. 14 mois plus tard, après de nombreuses découvertes plus enthousiasmantes les unes que les autres, Victor arriva à Nairobi. Un concert de Salif Keita lui fit croiser la route du projet Flipflopi, pour lequel il est désormais en charge du fundraising. En ce moment, Victor travaille également sur une évaluation des impacts sociaux, économiques et environnementaux de Mr. Green Africa, une startup kényane de recyclage du plastique.

Vous pouvez trouver plus de détails sur tous les membres de l’équipe du projet sur le site internet du projet.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close